TO THE BONE



Ce matin en me réveillant doucement j'ai allumé Netflix pour continuer une de mes nombreuses séries et vous savez (enfin pour les amoureux Netflix) il y a toujours un film ou un série proposé en tête de page quand tu allumes ton compte et aujourd'hui c'était le film "TO THE BONE" qu'on peut traduire comme "jusqu'à l'os" et j'ai cliqué.

Alors en voyant le titre on peut déjà supposer le thème de ce film, oui il s'agit bien de l'anorexie. On va suivre une jeune fille Ellen, âgé de 20 ans engloutis dans l'anorexie mentale.
Ellen vit chez son père avec sa belle-mère et sa demi-sœur terrifiés, en colères, consternés de la voir mourir à petit feu. Les hospitalisations n'ont jamais réussi et sa belle-mère décide d'entreprendre une nouvelle fois le suivi avec un nouveau médecin, peu commun et spécialiste dans les troubles du comportement alimentaire.
Je vous en dis pas plus car ce film est vraiment incroyable et vraiment émouvant. Ce film m'a beaucoup touché car ce n'est pas seulement une histoire, c'est réel et c'est pour cela que je souhaitais en parler, ce film est réel.
Les émotions dégagées par l'entourage d'Ellen sont reproduits à la perfection, la colère, la tristesse, la peur, l'optimisme... Comment je le sais ? Parce que ces émotions je les vis, je les ressens face à cette maladie. Une de mes plus chers amie s'est fait aspiré dans ce tourbillon depuis bientôt 3 ans, et bientôt 2 ans qu'elle se bat contre, mais on sait que c'est compliqué et loin d'être simple pour en sortir, c'est plus facile d'entrer que de sortir.
On se demande souvent ce qui a pu engendrer sa chute et comme dans le film on apprend qu'il ne faut pas chercher une cause car c'est peine perdu d'essayer de comprendre un seul morceau.

En regardant ce film, je me suis vu dans le rôle de la sœur, qui est en colère, triste de la voir s'éteindre alors qu'il suffit de manger.
Pour toutes ces personnes qui n'arrivent pas à comprendre et qui sont consternés devant cette maladie, je pense que ça peut aider à comprendre même si on sait pertinemment qu'on ne comprendra jamais cette P*** d'anorexie.

Mais je pense qu'il faut savoir garder espoir et j'espère que vous apprécierez autant que moi ce film.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

TO THE BONE



Ce matin en me réveillant doucement j'ai allumé Netflix pour continuer une de mes nombreuses séries et vous savez (enfin pour les amoureux Netflix) il y a toujours un film ou un série proposé en tête de page quand tu allumes ton compte et aujourd'hui c'était le film "TO THE BONE" qu'on peut traduire comme "jusqu'à l'os" et j'ai cliqué.

Alors en voyant le titre on peut déjà supposer le thème de ce film, oui il s'agit bien de l'anorexie. On va suivre une jeune fille Ellen, âgé de 20 ans engloutis dans l'anorexie mentale.
Ellen vit chez son père avec sa belle-mère et sa demi-sœur terrifiés, en colères, consternés de la voir mourir à petit feu. Les hospitalisations n'ont jamais réussi et sa belle-mère décide d'entreprendre une nouvelle fois le suivi avec un nouveau médecin, peu commun et spécialiste dans les troubles du comportement alimentaire.
Je vous en dis pas plus car ce film est vraiment incroyable et vraiment émouvant. Ce film m'a beaucoup touché car ce n'est pas seulement une histoire, c'est réel et c'est pour cela que je souhaitais en parler, ce film est réel.
Les émotions dégagées par l'entourage d'Ellen sont reproduits à la perfection, la colère, la tristesse, la peur, l'optimisme... Comment je le sais ? Parce que ces émotions je les vis, je les ressens face à cette maladie. Une de mes plus chers amie s'est fait aspiré dans ce tourbillon depuis bientôt 3 ans, et bientôt 2 ans qu'elle se bat contre, mais on sait que c'est compliqué et loin d'être simple pour en sortir, c'est plus facile d'entrer que de sortir.
On se demande souvent ce qui a pu engendrer sa chute et comme dans le film on apprend qu'il ne faut pas chercher une cause car c'est peine perdu d'essayer de comprendre un seul morceau.

En regardant ce film, je me suis vu dans le rôle de la sœur, qui est en colère, triste de la voir s'éteindre alors qu'il suffit de manger.
Pour toutes ces personnes qui n'arrivent pas à comprendre et qui sont consternés devant cette maladie, je pense que ça peut aider à comprendre même si on sait pertinemment qu'on ne comprendra jamais cette P*** d'anorexie.

Mais je pense qu'il faut savoir garder espoir et j'espère que vous apprécierez autant que moi ce film.


Share This Article:

,

CONVERSATION

0 commentaires :

Enregistrer un commentaire

Instagram